Walid est un jeune directeur d’hôpital, il travaille auprès de la directrice générale de l’Assistance Publique Hôpitaux de Marseille. Il évoque avec plaisir le côté à la fois concret et stratégique de ce métier

Pourquoi avoir décidé de devenir directeur d’hôpital ?

Comme souvent ce n’est pas un déclic qui m’a fait choisir cette orientation mais une série de rencontres : avec un directeur, chef d’établissement en poste dans ma région d’origine qui m’a parlé avec passion de son métier puis quelques années plus tard avec des directeurs d’hôpital exerçant dans un autre contexte, mais tout autant passionnés (et convaincants !).

Et puis, il faut le dire aussi, une fois entré dans une filière orientée « service public » on regarde toutes les possibilités, et aucune autre rencontre ne m’a autant convaincu…

Qu’appréciez-vous le plus dans ce métier ?

Plusieurs dimensions sont aujourd’hui des atouts indispensables à l’exercice de ce métier :

  • L’exercice d’une mission de service public de « production » : l’action de l’hôpital n’est pas une action publique abstraite et lointaine elle a un impact direct sur ce que l’on a de plus précieux : notre santé ;
  • Une dimension managériale, pour moi l’un des atouts majeurs de ce métier même s’il en fait aussi la difficulté ! Etre manager d’une/plusieurs équipe(s) est extrêmement stimulant et enrichissant au quotidien, surtout quand la diversité des métiers à l’hôpital se reflète dans la composition de ces équipes.
  • Enfin la dimension opérationnelle est également indispensable : contrairement à ce que l’on peut penser le directeur d’hôpital n’est pas éloigné du « terrain », et nous sommes au contraire amenés tous les jours à connaître et à traiter des problématiques organisationnelles très concrètes.

Un ou des dossiers emblématiques ?

Deux projets ont eu un écho particulier dans ma (courte) carrière :

  • La préparation puis l’ouverture d’un nouveau bâtiment hospitalier (CHU Amiens-Picardie), dont j’étais chef de projet et qui a été une expérience à la fois extrêmement complexe et enrichissante. Complexe car il a fallu accompagner la préparation de tout un établissement à un transfert d’activité, combinant un déménagement physique et une modification profonde de toutes les organisations.
  • La participation à une ambitieuse démarche d’amélioration de l’accueil des patients et visiteurs, en cours à l’Assistance Publique – Hôpitaux de Marseille, qui implique la mise en place de nombreux projets qui ont des impacts très concrets sur le parcours des patients et des visiteurs à l’hôpital tout en modernisant l’image de l’institution.